mercredi 17 octobre 2012

L'instinct d'une louve

Un peu comme celle-ci :


Elle a trouvé deux petits, les a nourris, toussa.. et ils ne s'en sont pas trop mal sortis...

Je ne sais pas si j'aurais pu faire ca.

Cet "instinct maternel", cette chose que tu dois sentir monter en toi, a peine ton poupon posé sur toi...
Il y a dû avoir un couac chez moi...

J'aime mes enfants, plus fort que tout.
J'ai développé un sens aigüe pour savoir quand ils ont besoin de moi (genre je me réveille 15s avant que mini se mette à pleurer,je repère entre 1000 le mouvement de jambes de titi qui annonce une envie pressante, etc...), j'ai l'impression de m'en occuper plutôt correctement.

Mais au moment de leur naissance, celle de titi en particulier, il n'y a pas eu cet instinct, je n'ai rien ressentit de tel.
Je l'ai vu, je l'ai regardé.
Je l'ai trouvé beau, je m'attendais à voir un truc tout gluant et sanguinolent. Il était tout rose et tout propre !
Je me suis dit "ca y est, il est là".
Et je l'ai aimé.
Mais j'étais toujours aussi perdue.
Aucune fonction dans mon cerveau n'est passée de "off" à "on".
J'avais besoin d'aide, pour le nourrir, le laver, le changer... Je faisais tout comme on m'avait montrer, mais je n'aurais jamais oser prendre une initiative (enlever le bonnet, mettre un peu de crème), j'avais trop peur.
Et je ne savais pas.
J'en ai souvent pleurer, à peine devenu "mère", et déjà débordée...

Et puis au fil des jours, des semaines, des mois....
Je me suis rendue compte que "je savais".
Je connaissais la différence entre un pleur de faim, un pleur de douleur, ou un pleur de comédie.
Il nous suffisait d'un regard pour se comprendre.

Je l'avais, enfin, cet instinct.
Je ne suis pas devenue maman et donnant naissance à mes enfants.
Je deviens maman, un peu plus chaque jour. Face à un nez qui coule, une grosse bosse, des rougeurs persistantes sur les fesses.

J'ai toujours un doute quand j'entends ces femmes raconter cet élan d'émotions à la naissance de leur enfant. Est-ce juste pour faire comme tout le monde ? ou est-ce moi qui ai mis beaucoup trop de temps au démarrage ?
Rendez-vous sur Hellocoton !

6 commentaires:

  1. Je n'ai pas eu cet élan non plus au moment de l'accouchement. Pire, j'avais peur de la toucher quand ils l'ont posé sur mon ventre. C'est quand ils sont partis lui faire la toilette et que je ne l'ai plus revue pendant 2h que j'ai compris que je ne pourrais plus vivre sans elle. ;)

    RépondreSupprimer
  2. Non non ce n'est pas juste toi, l'instinct maternel est une légende urbaine

    RépondreSupprimer
  3. On est toute émotionnellement différente. Pour mon premier j'étais tellement épuisé par l'accouchement que j'ai plus regardé le plafond que mon fils. Y en a qui fondent en larme devant l'amour qui leur fond dessus comme une vague et patati patata. L'important c'est pas le jour J ce sont ceux d'après ceux où tu tombes amoureuse de ton petit (c'est comme pour l'amour adulte finalement y a qui ont le coup de foudre et d'autre qui tombe amoureuse au fil du temps... et dans un cas comme dans l'autre on ne peut pas remettre en cause la qualité des sentiments)

    RépondreSupprimer
  4. comme toi, j'ai mis du temps et aujourd'hui.... en béton armé je suis!! enfin t'as compris.... armé jusqu'au crocs d'une louve hihih, enfin à donf quoi!!

    RépondreSupprimer
  5. Il vaut mieux ça que l'inverse, tu imagines ? Un élan d'amour qui va en s'amenuisant... l'horreur !
    Tu n'es pas plus lente que les autres, chacune son rythme.

    RépondreSupprimer
  6. L'instant maternel est un truc inventé de toutes pièces pour nous faire culpabiliser quand on ne ressent pas encore cet "élan d'amour si merveilleux".
    Moi ce truc qui soi-disant truc de mère-louve je ne l'ai ressenti qu'une fois sur 2 accouchements. La 2ème fois ça a été beaucoup plus long et je me demandais même si ça allait arriver.
    La première fois ça m'est arrivé alors que je ne m'y attendais pas et me sentais très mauvaise mère pendant la grossesse... Comme quoi, je crois qu'il n'y a pas de règles.

    RépondreSupprimer

______________________________________
Un petit mot ???
______________________________________