mardi 15 octobre 2013

Tu seras gauchère ma fille !

Ou comment refiler ses défauts à ses enfants !

Enfin.. un défaut,... je ne sais pas, je me pose encore la question...

Elle sera la 3ème génération de gauchers dans ma famille.

Mon papa est gaucher.
Enfin, était.
Enfin, il est ambidextre en fait...
Bref, on ne sait pas très bien.

Il est né gaucher, il fait partit des personnes nées du "babyboom" d'après-guerre.
On peut dire pour lui que c'était un défaut, ou pire, une tare.
Le pauvre nous raconte encore comment son maître d'école lui tapait sur les doigts avec la règle quand il prenait la "mauvaise" main, et comment ses parents à la maison, en faisait de même avec la fourchette.
Tous les apprentissages de son enfance ont été marqué par ce "défaut" à corriger.
Et son cerveau ne s'en ai jamais vraiment remis.
Aujourd'hui pour reconnaitre sa gauche de sa droite, il regarde son alliance (heureusement qu'il en a une !)
Il peut commencer a écrire de la main droite, poser le stylo, puis le reprendre de la main gauche pour continuer, inconsciemment.

Mon frère et moi sommes tous les 2 gauchers !
A l'école, les instituteurs ne nous ont pas obligé à prendre la main droite, mais ne nous ont pas facilité la tache non plus.
L'apprentissage de l'écriture a été bien difficile, avec des stylos à encre, qui coulent, et cette main qui repasse sur tout ce que tu écris et tâche toute la feuille. L'inventeur du buvard devait être un gaucher !
J'ai eu de très bonnes notes toutes mes années d'école, sauf en écriture et en soin.

Et puis la vie quotidienne, cette vie prévue et construite par des droitiers...

Mettre la clé dans la serrure,
Ouvrir une fenêtre, (une porte ça marche aussi) 
Ouvrir une conserve (j'ai cassé, l'ouvre boîte cette semaine... en arrivant pas à tourner correctement),
Prendre l'autre main pour mettre la clé dans le contact de la voiture,
Apprendre à conduire,
Utiliser des ciseaux "normaux",
Tourner les pages d'un livre,
Fermer correctement ses boutons,
Ecrire sur un bloc, ou un classeur à anneaux,
vouloir apprendre à tricoter, mais tout faire à l'envers,
Verser correctement le sucre avec une boite à ouverture "facile", sur le côté, 
...

Et quelques avantages, comme intimider les adversaires de tennis de table !

A quand des guichets spéciaux "gauchers"


Et puis, mes enfants sont arrivés.
J'ai observé avec attention Titi, lorsqu'il commençait a gribouiller, utiliser ses petits jouets.
Titi est droitier, comme son papa, il écrit de la main droite, tape son ballon avec son pied droit, un vrai de vrai !
C'est parfois difficile de lui montrer telle ou telle lettre, parce que je les fait "dans le mauvais sens". 

J'observe aujourd'hui ma mini d'amour...
Elle aura bientôt 2 ans.
Elle gribouille, systématiquement avec sa main gauche.
Elle prend sa cuillère également avec sa main gauche.
J'ai fait quelques tests.
Je suis presque sûre que sur ce point là, elle va tenir de moi.

Alors, je pourrai lui  apprendre à écrire, en essayant de faire au mieux.
Je lui montrerai comment tenir une paire de ciseaux.
Et je lui apprendrais à jouer au ping pong ! ;)

C'est son papa qui s'inquiète... "il lui fallait bien un défaut"...
Et bien non, pour ma mini, ce sera une qualité, sa touche d'originalité !

Un grand merci à Julie pour avoir illustrer toutes ces difficultés
Retrouvez la par ici





Rendez-vous sur Hellocoton !

3 commentaires:

  1. J'avoue que je n'avais jamais pensé à tout ça!!! C'est si simple d'être droitier... les photos parlent d'elles mêmes!

    RépondreSupprimer
  2. Ici aussi je pense que ce sera un gaucher! il fait tout avec main gauche et pied gauche... Suspens supens ;)

    RépondreSupprimer
  3. tout le monde est droitier ici, ma mère est gauchère et à l epoque on obligeait à faire ecrire les enfants avec la main droite....elle ecrit très mal du coup! au plaisir de te lire

    RépondreSupprimer

______________________________________
Un petit mot ???
______________________________________