mardi 14 avril 2015

Nous parlions d'amour de peur de nous parler d'autre chose

Oui, le titre est un peu long, c'est ce que je me suis dit aussi !

Le dernier livre de Mr Edouard Moradpour, qu'il m'a très gentiment fait parvenir, après le Mausolée, dont j'avais parler ici.



Dans ce dernier opus, on reconnait parfaitement le style de l'auteur. De longues descriptions des lieux, des tenues (parfois un peu longues), des dialogues et un vocabulaire très recherchés.

Voici le résumé de l'auteur : 
Lui, Julien, grand avocat d'affaires parisien, collectionneur, mène sa vie avec autorité et grand train, sans toutefois réussir à trouver l'idéal féminin qu'il recherche tant. Elle, Eléonore, violoniste de talent dans un orchestre symphonique, ne réussit pas la carrière artistique qu'elle mérite, tout en vivant des amours sans passion. Rien, a priori, ne semble pouvoir les rapprocher – jusqu'au jour où le destin les frappe tous deux des premières atteintes de maladies apparemment irréversibles. Leurs chemins vont se croiser à Zurich, dans une salle d'attente improbable. Tous deux veulent fuir une déchéance qui leur est insupportable. De cette rencontre fortuite et désespérée dans un lieu incertain, se produira le coup de foudre inattendu, nourri par l'art, la musique et la passion. Mais n'est-il pas déjà trop tard ? Dans un décor de tragédie, un roman délicat et puissant sur la naissance d'une passion amoureuse qui semble pourtant condamnée. Une histoire hors normes qui garde un suspense subtil jusqu'à la dernière ligne.

Et je dois malheureusement avouer que j'ai été un peu déçue.
La première partie est trop longue, une intrigue qu'on ne comprend pas trop, on se demande ou il veut aller, et quand enfin les personnages vont se rencontrer.

Le thème du suicide assisté n'est pas selon moi suffisamment abordé, j'aurai voulu plus de détail à ce sujet, pourquoi, comment, etc...
L'histoire d'amour ne m'a pas convaincu, j'ai eu du mal à comprendre pourquoi et comment les personnages tombaient amoureux l'un de l'autre.

J'ai par contre apprécié la dernière partie, où j'ai espéré que ca se passe comme je le voulais (mais je ne vous dirai pas quoi, suspense !), et qui peut nous conduire à une suite de cette histoire...

Un avis relativement mitigé, mais si je peux me permettre, plutôt qu'un livre, peut être un scénario, a retravailler. En effet j'ai facilement tendance a fabriquer les images de mes romans dans ma petite tête, et je suis sûre que celui-cia serait mieux compris avec des images, plutôt que des mots !


Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

______________________________________
Un petit mot ???
______________________________________